Mardi 29 juillet
Arrivée à Bali : Legian : Nous optons pour le Matahari Bungalows et découvrons les environs : Ubud - Mas et Batuan

Le matin à 9 heures, nous quittons Lembongan par le bateau public pour Sanur (40 000), puis prenons le bemo pour Legian où nous avions réservé via internet parmi les innombrables hotels de Legian 3 nuits au Matahari Bungalows (29 USD par Asiarooms). Ce complexe  est situé à 100 m de la mer, mais possède une splendide piscine.

Legian : Matahari Bungalows

Legian :La poste

Le bureau de poste de Legian

Nous profittons de l'après-midi pour nous rendre à Ubud. Comme la circulation est très dense au sud de Bali, nous louons une voiture avec chauffeur (20 USD)

Batuan Bali avec ses peintres

Bali : Mas

Bali : le village de Batuan avec son école de peinture

Bali : le village de Mas avec ses sculpteurs de bois. Voir statues et mobilier

Mas (Bali): scuptures sur bois                                 

Mas : Bali : mobilier

La production des ateliers de sculptures sur bois de Mas, entre Legian et Ubud à Bali


 Diapos région Ubud

Cliquez seulement si vous avez cette page en plein écran   

Suite : le village de Batuan et son temple

                                                                                                                                                                                                                                        

Bali

Située au centre de l'archipel indonésien - entre Java et Lombok -, Bali est une des îles de la Sonde qui s'étend sur 145 km d'ouest en est et 85 km du nord au sud. D'origine volcanique et montagneuse sur toute sa partie centrale, Bali est tout autant réputée pour son décor d'île de rêve - à l'extrême sud de l'île, au bas relief - que pour la grande richesse de sa civilisation. Enclave hindoue dans une Indonésie à forte majorité musulmane, le peuple balinais pratique avec ferveur un culte unique au monde, mélande d'hindouisme ancien, de culte des ancêtre et d'animisme. Il n'est pas une maison, une rizière, qui n'abrite un temple dans lequel on y dépose quotidiennement des offrandes. La vie sociale est rythmé par les processions religieuses et les cérémonies festives de toute sorte (le plus souvent en hommage à l'une des nombreuses divinités ou à l'un des 20 000 temples que compte le territoire) ordonnancées par l'ancien calendrier balinais. Comme s'il ne suffisait pas, ce petit peuple est également héritier d'une langue et d'une écriture qui lui sont propres , et détenteur d'une culture artistique reconnue et admirée à travers le monde, et qui fait aujourd'hui de l'île la première destination touristique du pays. Sur fond de spiritualité, le théâtre balinais offre des spectacles de danse d'une grande diversité d'un village à l'autre. Elegamment maquillés et costumés, accompagnés d'un orchestre de percussions et de gongs, de flûtes et de harpes, les danseurs et danseuses s'expriment avec une grande virtuosité technique. Souvent très jeunes, ces artistes font montre d'une réelle spontanéité et une liberté d'interprétation qui fait le charme du théâtre balinais. Artistes, les habitants de l'île le sont aussi dans la peinture et la sculpture de l'ébène et du teck, servant à la décoration des temples ou à la confection d'objets d'ameublement dont les touristes sont friands.

La pointe sud de Bali, constituée de plaines et de zones côtières, est un paradis pour touristes en quête de mer chaude et de sable blanc. Sur la côte ouest se succèdent de longues plages bordées d'hôtels (dont la hauteur de construction est heureusement limitée) : de Legian - plutôt haut de gamme - à Jimbaran - et sa longue plage où s'alignent les restaurants de crustacés - en passant par Tuban et Kuta, station animée dont la plage est le rendez-vous des surfeurs australiens.

Cliquez seulement si vous avez cette page en plein écran   

Suite avec Batuan


bar007_gray.gif

Batuan Bali / Batuan temple /

bar007_gray.gif