Samedi 19 juillet : Jogjakarta - Surabaya - Bromo

Vers 8 heures, nous partons de Jogja avec un train direct en classe Business (110 000 chaque) à destination de Surabaya. le Trajet dure 6 heures mais le confort est agréable avec un vaste espace entre les sièges rabattables où on se sent bien allongés. On en profitte pour dormir. Entre temps, une collation comprise dans le prix est servie. A Surabaya, direction la station de bus où nous montons pour Probolinggo. Arrivés dans cette localité, une agence nous propose de nous organiser la visite du Bromo. Après moults tractations, nous acceptons. Nous payons le minibus 30 000 pour Cemoro Lavang car la nuit ne vas pas tarder et les transports se font rare. Il n'y a plus de chambres dans les hôtels, donc nous "dormons" dans une maison de famille dans une chambre minuscule facturée 120 000 (beaucoup trop mais pas le choix).

 

 

Jogjakarta - Surabaya : on prend le train

Cemoro Lavang à proximité du Bromo

Dimanche 20 juillet : le Bromo

Nous réservons une jeep charterisée pour 150 000 par personne et, à 4 h du matin, c'est le départ en compagnie d'une famille indonésienne pour le mont Penanjakan. Il fait un froid de canard. Heureusement que nous avions emportés des vestes chaudes. Arrivés à destination, if fait encore nuit noire. Nous profittons durant la montée au sommet de nous réchauffer avec un bon café. A Penanjakan, nous sommes loin d'être seul. Une grande foule attend patiemment le lever du soleil. Petit à petit. comme dans un rêve, les couleurs se réchauffent et les premières lumières viennent caresser le Bromo, puis le Semeru, à l'arrière. Ce dernier crache son explosion de fumée à chaque demi heure. Vraiment un souvenir grandiose.

 Bromo : Lever de soleil

 Bromo : A l'arrière plan, le Semeru crache toutes les demi heures

Puis nous reprenons la jeep pour nous rendre aux pieds du volcan. Il faut traverser une mer de sable, puis gravir les 250 marches d'escalier pour accéder au point de vue sur le cratère. Egalement un tout grand moment. Si l'on se sent fatigué, des petits chevaux transportent les touristes jusqu'aux départ des escaliers. Après le retour à Cemoro Lavang, il nous faut attendre 1 h pour un bus à destination de Probollingo (30 000), puis transit sur un bus express à destination de Surabaya (40 000 ou 20000 en bus public). Nous laissons nos bagages . Comme nous avons de la marge avant de prendre l'avion, un taxi nous emmène au Tunjungan Plaza, qui est l'un des plus grands centres commerciaux d'Asie. Sur plusieurs étages, on y trouve de tout mais surtout toutes les grandes marques mondiales de vêtements. Tout de même un centre assez huppé et luxueux.

 

     + de photos  

 Bromo : Chevaux qui transportent les touristes

 Bromo : Le cratère
A 19 h 20, c'est enfin le décollage sur Wings Air à destination de Mataram (Ile de Lombok)

 Bromo : Les marches avant d'atteindre le sommet du cratère

Cliquez seulement si vous avez cette page en plein écran   

    Suite