Mardi 15 juillet : Visite du pays Minang

Ici, ce sont les femmes qui dirigent !

Chez les Minangkabau de l'ouest de Sumatra, la terre et les biens immobiliers et mobiliers sont la propriété des femmes. Les mères les transmettent à leurs filles. Les hommes n'ayant rien, ils travaillent la terre ou immigrent (merantau) s'ils veulent faire fortune. Toutefois, ils s’occupent de la religion et des affaires politiques.Les enfants portent le nom de la mère. Une fille est toujours mieux considérée. Ils vivent en clan de famille et se nomment frères et soeurs. Les maisons abritent plusieurs foyers et ils ragrandissent selon les besoins. La mère choisit le futur mari de leurs filles à l'intérieur d'un autre clan.Il y a bien sûr plus de divorces qu'ailleurs. Ces pratiques tendent à s'atténuer, surtout dans les villes.

 

Les Hollandais porteront une attention particulière aux Minangkabau, notamment à l'aristocratie. Koto Gadang, un petit village de 2 000 habitants dans les hautes terres, se vante d'avoir eu le premier réseau d'eau courante des Indes Néerlandaises, et d'avoir donné naissance à la première femme médecin. Le pays Minangkabau a produit des intellectuels et des hommes politiques qui ont joué un rôle de premier plan dans le nationalisme indonésien. Le poète Chairil Anwar, le romancier et essayiste Sutan Takdir Alisjahbana, les dirigeants nationalistes Hatta, Sjahrir et Tan Malaka sont originaires du pays Minangkabau.

 

Les Minangkabau sont musulmans depuis le 15ème siècle

Sumatra - pays minang : De belles orchidées

Pays minang - Sumatra :Toujours ces paysages très doux

Bukittingi et région : En plus du riz, on cultive les fruits tropicaux